Les différents secteurs de l’artisanat

Quels sont les différents secteurs de l’artisanat ?

Artisanat – L’artisanat est la première entreprise de France et le secteur, toujours aussi dynamique, dépasse aujourd’hui le cap du million d’entreprises. L’artisanat est présent dans plusieurs secteurs dont la construction, la fabrication ou encore l’alimentation et contribue au développement de l’économie française. En effet, c’est l’un des premiers employeurs du pays et les formations qui permettent d’obtenir les qualifications requises pour l’accès aux métiers sont très plébiscitées par les jeunes actifs.

L’artisanat : première entreprise de France

L’artisanat rassemble des milliers de travailleurs à travers la France et d’ailleurs, elle a dépassé le cap du million d’entreprises depuis maintenant quelques années. Présente de manière homogène sur l’ensemble du territoire français, les entreprises artisanales sont de plus en plus nombreuses à contribuer à l’essor de l’économie locale et nationale, notamment par la création d’emploi. Le secteur de l’artisanat a retrouvé son dynamisme d’antan.

Véritable secteur porteur, il rassemble de nombreux métiers, notamment dans le domaine de l’alimentation, du bâtiment ou encore des services. Michaël Mahiddini explique que ce qui différencie les entreprises artisanales des grands groupes, c’est la nature de leur activité bien évidemment, mais aussi leur dimension. En effet, ces types d’entreprises n’emploient pour la plupart qu’une dizaine de salariés au maximum et leur processus de production intègre nettement plus d’étapes que les entreprises industrielles. Qualifiés dans leur métier, les artisans disposent d’un réel savoir-faire dans leur activité et c’est ce qui participe d’ailleurs à booster le secteur de l’artisanat.

Les différents métiers des artisans

L’on peut regrouper les différents métiers de l’artisanat en quatre grands secteurs d’activités à savoir la construction (bâtiment, travaux publics) ; la fabrication ; les services et l’alimentation. Michaël Mahiddini nous rappelle que les métiers dans le secteur de la construction sont les plus représentatifs des métiers artisanaux les plus encourus. Les artisans du bâtiment sont en charge de construire ou rénover des bâtiments ou des édifices. Ces types de travaux sont à classer dans la catégorie des gros œuvres tandis que l’équipement d’édifices se rapporte plutôt aux secondes œuvres. La différence parait minime, mais il reste que lors de l’embauche et durant la réalisation des travaux, on les comprend mieux. Les artisans en alimentation exercent quant à eux des métiers en rapport avec la production, la transformation et la commercialisation des produits alimentaires. Enfin, l’artisanat est également présent dans les secteurs de l’habillement, de la métallurgie et des métiers d’ouvrages et de l’industrie comme le travail du bois ou encore l’imprimerie.

artisanat

Le secteur de l’artisanat retrouve sa dynamique

Michaël Mahiddini nous assure que le secteur de l’artisanat est bien vaste et même si ce sont tous des activités porteuses, il reste que certains domaines sont plus rentables que d’autres et permettent aussi de créer des emplois plus diversifiés comme le sont le secteur de la fabrication, de la construction et des services.

La fabrication constitue notamment le troisième plus grand poste de recrutement dans le secteur de l’artisanat après la construction et les services. Michaël Mahiddini affirme qu’elle représente notamment plus de 13,9 % du domaine artisanal du Gard et on compte une nette progression de 0,98 % du nombre d’entreprises existantes entre 2009 (1 787) et 2010 (2 174). On retrouve également une belle progression dans le secteur des services dans le Gard. En effet, si le nombre des entreprises existantes était de 4 031 en 2008, il est passé à 4 199 en 2010. On peut aisément dire que le secteur de l’artisanat est en pleine expansion et cette tendance devrait encore perdurer pendant les années à venir.

Dépositaire d’un réel savoir-faire dans de nombreux domaines, Michaël Mahiddini affirme que les artisans contribuent à booster l’économie française. Le secteur de l’artisanat rassemble des milliers d’entreprises indépendants qui assurent divers services et qui œuvrent pour faire perdurer leurs activités.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *